Être capot ou se lever tôt, il faut choisir !

La perche : un poisson incontournable à l’appétit féroce

Caractéristiques de la perche, ce poisson agressif

La perche présente des caractéristiques physiques qui la rendent davantage agile que rapide. Doté d’un corps relativement haut et latéralement comprimé, elle arbore un dos souvent bossu (également appelé bossue). L’opercule de la perche possède un bord postérieur muni d’une pointe acérée. Sa peau est rugueuse en raison de ses petites écailles cténoïdes au bord dentelé. Ces écailles recouvrent tout son corps, à l’exception de sa tête courte dotée d’un museau obtus. Les yeux, bien développés, confèrent à la perche une excellente acuité visuelle. Elle arbore deux nageoires dorsales, similaires au sandre, qui sont hautes et accolées. La première nageoire est plus grande et plus longue que la seconde, composée de rayons épineux, tandis que la deuxième est constituée de rayons mous. Sa couleur allant du gris foncé au verdâtre sur le dos lui a valu son nom, dérivant du mot grec “perkanos” qui faisait référence au vert sombre des figues. La robe de la perche présente de six à neuf rayures verticales foncées, son ventre étant plus clair, et une tache sombre est visible sur le bord arrière de la première nageoire dorsale épineuse. Les nageoires pelviennes, anale et le lobe inférieur de la caudale arborent des teintes allant de l’orangé au rouge vif.

La diversité des espèces de perche 

Comme d’habitude chez les poissons, le nom “perche” est utilisé en français pour désigner différentes espèces. Ce terme vient du latin “perca”. En Europe, la plus familière est la perche commune, également connue sous le nom de perche européenne. Mais il en existe beaucoup d’autres. Voici un bref résumé : 

Les plus connues :

  • Perche commune et/ou européenne : Perca fluviatilis.
  • Perche d’Amérique : Micropterus salmoides.
  • Perche soleil : Lepomis gibbosus.
  • Grémille ou Perche goujonnière : Gymnocephalus cernuus.
  • Perche canadienne : Perca flavescens. 

Et des moins connues : 

  • Perche de mer pourpre : Pseudanthias tuka.
  • Perche d’or : Gnathodentex aureolineatus.
  • Perche dorée : Lepomis gibbosus et Macquaria ambigua.
  • Perche écarlate : Lutjanus malabaricus. 
  • Perche goujonnière : voir Grémille.
  • Perche grimpeuse : Anabas scandens, Ctenopoma kingsleyae et Microctenopoma nanum.
  • Perche māori : Lutjanus rivulatus.
  • Perche pagaie : Lutjanus gibbus.
  • Perche rouget : Etelis carbunculus.
  • Perche Japonaise : Calicoba

Taille de la perche

La taille typique de la perche oscille entre 20 et 30 cm pour un poids de 0,5 à 1,5 kg. Cependant, elle peut atteindre jusqu’à 60 cm de long pour un poids d’environ 4 kg chez les spécimens les plus imposants.

Longévité

La perche peut vivre entre 15 et 20 ans. Bien sûr, pour vivre aussi longtemps, il lui faut un environnement adapté. Les truites aiment les grands espaces tels que le Rhône ou la Saône. Forcément, elle vie beaucoup moins longtemps dans les petites rivières ou étangs de France.

La perche commune représente le plus petit des prédateurs d’eau douce. Cette espèce est solidement établie en France, se retrouvant à la fois en deuxième catégorie, aux côtés des truites, et en première catégorie, et même parfois dans des eaux légèrement salines !

La perche possède une incroyable faculté d’adaptation. Dans les environnements où la nourriture se fait rare, elle peut même adopter des comportements cannibales !

Alimentation de la perche

La perche est un poisson carnivore. Extrêmement vorace et opportuniste,  il ne se limite pas aux proies piscicoles. Il se nourrit également d’annélides, de larves d’insectes, de petits mollusques, de vers, de crustacés, d’insectes, d’écrevisses mais aussi de petits poissons tels que les gardons et les ablettes.

La taille de ses proies évolue au fur et à mesure de sa croissance, et les jeunes individus peuvent même se nourrir de plancton en l’absence de suffisamment de nourriture.

Reproduction de la perche

Les deux sexes suivent un développement similaire depuis leur naissance jusqu’à l’âge de 2 ans. Le mâle atteint sa maturité entre 2 et 3 ans, tandis que la femelle y parvient à partir de 4 ou 5 ans. La période de frai survient généralement au cours du mois d’avril.

Ainsi, la période de reproduction s’étend généralement de mars à mai, en fonction de la région, car la perche nécessite une température d’eau d’environ 14°C pour pondre. La femelle produit alors entre 20 000 et 30 000 ovocytes en une seule fois. Ils sont ensuite déposés dans une masse gélatineuse formant de longs rubans adhérant aux plantes aquatiques, aux branches, aux rochers et autres obstacles.  Les œufs sont fécondés par le mâle puis incubent pendant 15 à 20 jours, selon la température de l’eau.

Toutefois, un grand nombre de jeunes alevins seront la proie de divers prédateurs, y compris – et surtout – les perches adultes.

Après la période de reproduction, la perche regagne les eaux plus profondes pour y passer l’hiver.

Habitat

On retrouve la perche dans les eaux stagnantes ainsi que dans les parties aval des rivières à courant modéré, telles que les fleuves lents, les lacs, les étangs et les ruisseaux de plaine. Ce poisson apprécie les abris immergés tels que les branches mortes, les piliers de pont et les zones rocheuses. Les jeunes individus forment souvent des bancs nombreux et chassent en groupe, contrairement aux adultes qui se regroupent en petits groupes de 3 à 4 individus.

Localisation

La perche est une espèce eurasienne largement répandue dans l’hémisphère nord. On la trouve dans toute l’Europe, à l’exception du sud de l’Italie, des Balkans et de la Norvège.

Pêche de la perche

La pêche de la perche est extrêmement populaire. Elle peut être pratiquée à la ligne avec des appâts naturels, mais elle jouit actuellement d’une grande popularité auprès des amateurs de pêche au leurre, qui utilisent de petits leurres tels que les spintails, les leurres souples en drop shot, ainsi que de petits leurres durs en surface. Les techniques de pêche de la perche sont variées et nombreuses.

Peut on cuisiner et manger une perche ? 

Son régime alimentaire se compose principalement de petits poissons et de crustacés. Parmi les espèces aquatiques des rivières et des étangs, la perche est reconnue pour sa finesse. Sa chair, à la fois ferme et savoureuse, est riche en protéines, en vitamines et en minéraux bénéfiques pour la santé. Cependant, il convient de noter que la perche possède de nombreuses arêtes, ce qui peut être un inconvénient lors de sa dégustation.

Publications similaires :

  • All Post
  • Actualité
  • Blanc
  • Carnassier
  • Carpe
  • Mer
  • Tous les poissons
  • Truite
    •   Back
    • Carte de pêche
    • Ouverture saison pêche 2023
    • Fermeture saison
    • Les autres types de pêche
    • Pêche en compétition
    • Associations de pêche
    •   Back
    • Cannes à pêche
    • Au bord de mer
    • En mer
    •   Back
    • Cannes à pêche
    • Leurres/Appats
    • Filaments
    • Equipements
    • Nos conseils pour la truite
    • Où pêcher ?
    • Les types de truites
    •   Back
    • Les meilleurs poissons à manger
    •   Back
    • Equipements
    • Où pêcher ?
    • Nos conseils
    • Cannes à pêche
    • Filaments
    • Leurres-appats
    •   Back
    • Cannes à pêche
    • Leurres/Appats
    • Filaments
    • Equipements
    • Nos conseils
    • Où pêcher ?
    •   Back
    • Cannes à pêche
    • Leurres/Appats
    • Filaments
    • Equipements
    • Nos conseils
    • Où pêcher ?

Ecrit par : Monsieur Pêche

Je pêche la truite depuis 10 ans. J'ai testé toutes les techniques pour ce poisson. Depuis quelques années, je me lance à la conquête des carnassiers en tout genre. Sandre, perche et brochet offrent des combats fabuleux. J'adore découvrir et partager de nouvelles techniques avec vous !

Bienvenue amis pêcheur !

Passionné de pêche en tout genre, ici j’avance en vous partageant mes techniques et ma passion !

Rejoins la famille

Toi aussi tu adores la pêche ?
Alors inscris toi pour recevoir
les dernières actus et promo pêche !

Vous êtes inscrit au meilleur blog de pêche ! Un problème est survenu

Plutôt truite ?

Le carnassier : ça va être sportif !

Par ici les carpistes, on vous aime aussi !

Catégories

Edit Template

Que vous soyez un pêcheur passionné, un professionnel ou que vous souhaitiez simplement vous initier à ce loisir, vous êtes au bon endroit !
Monsieur Pêche, c’est un état d’esprit avant tout ! La liberté et la passion de la pêche. Que ce soit en mer ou en rivière, du gros poissons ou du plus petit, on est tous unis. Moi c’est Simon, un pêcheur qui a commencé sans rien connaître, simplement avec la passion que m’a transmis mon grand-père. Aujourd’hui, je prends du temps pour partager mes expériences et conseils à ceux intéressés.

Sitemap – Politique de confidentialité

Blog de pêche depuis 2022 tenu par deux passionnés.